La mastopexie ou le lifting de la poitrine est une intervention esthétique dont l’objectif est d’apporter une correction à la ptôse mammaire. Elle peut redresser ou repositionner les mamelons. Elle est également recommandée pour réduire l’excès de peau et remodeler les seins et d’ajuster leur position dans le buste. C’est une solution chirurgicale correctrice d’une poitrine de taille normale mais affaissée. Toutefois, le lifting seins peut être combiné à une chirurgie de pose des implants mammaire pour apporter plus de volume au sein tout en révisant son emplacement.

Comment savoir si on a réellement besoin d’un lifting seins ?

L’évaluation de l’intensité de l’affaissement de sa poitrine est une étape indispensable avant d’envisager de subir une chirurgie ptôse mammaire. La méthode consiste tout simplement à mesurer l’affaissement à l’aide d’un crayon. Il suffit de se mettre en position debout devant un miroir en soignant sa posture et poser un crayon dans le pli sous la poitrine et laissez le sein s’installer sur le crayon. Par la suite, il faut observer la position du mamelon par rapport au crayon.

Plus la poitrine est plus basse du niveau du crayon, plus est l’excès de peau. En outre, l’affaissement mammaire est prononcé. Chose qui nécessite de prévoir un lifting des seins. Si les mamelons et une majorité des seins sont au-dessus du crayon, une simple augmentation mammaire suffira pour obtenir un excellent résultat.

Le seul bémol avec la chirurgie de correction de la ptôse mammaire est la cicatrice autour des mamelons avec éventuellement une extension vers le pli du sein créant la forme de lettre « T » inversée. Le choix de l’incision repose sur de multiples facteurs, y compris l’anatomie de la patiente, la préférence des chirurgiens.

Comment choisir la chirurgie la plus adaptée ?

Un examen détaillé aidera à décrire le meilleur traitement chirurgical. Le but d’un lifting des seins est de corriger l’esthétique de la poitrine tout en prenant en considération la taille, la forme et souhaitées par la patiente.

Au cours de la consultation, les mesures de la poitrine sont utilisées comme point de départ pour recommander un dimensionnement chirurgical adapté ainsi que des simulations tridimensionnelles sont utilisées pour aider à orienter le choix des implants.