Le lifting des seins et la reduction mammaire font partie des interventions de chirurgie réparatrice plutôt qu’esthétique. Elles assurent un confort à la patiente et corrigent les disgrâces causées par l’âge, le relâchement cutané et la fluctuation hormonale et pondérale. A chaque fois que la patiente souffre d’une hypertrophie mammaire, elle se voit contrainte mais surtout dans le besoin de faire une réduction mammaire. Pour cela le chirurgien élimine le surplus glandulaire et par la suite un lifting pour enlever le surplus de la peau qui s’est dilaté à cause du poids des seins.

Brèves indications des deux interventions

La réduction mammaire se fait pour débarrasser la femme du gros volume de ses seins qui lui causent une gêne aussi bien physique que psychologique.

Le chirurgien commence d’abord par enlever le surplus glandulaire puis enlève le surplus cutané au cours d’un lifting mammaire.

Quant au lifting mammaire, il concerne le traitement du relâchement des seins qui peut se produire même lorsque la patiente a une petite poitrine.

Peut-on les faire ensemble ?

Au cours d’une réduction mammaire, le lifting est nécessaire dans la plupart des cas surtout si le relâchement est très important.

Alors que le lifting peut se faire seul avec une réduction ou une augmentation mammaire. Dans ce dernier cas, si la patiente se retrouve avec l’impression de seins vidés, après une grande perte de poids, le lifting concerne le comblement du vide en plus d’éliminer la peau relâchée.

Comme le montre cette photo, cette patiente a plus besoin d’une pose de prothèse mammaire pendant son lifting que d’une réduction des seins.

Donc la réduction et le lifting ne se font pas automatiquement pendant le même temps opératoire.

Dans certains cas de relâchement modéré, la pose d’implants peut suffire à résoudre une ptôse modérée.

En définitive, le lifting des seins est souvent associé à un lifting des seins puisque le fait d’enlever une partie de la glande mammaire nécessite la résection du surplus cutané. Toutefois, le lifting des seins ne se fait pas nécessairement avec une réduction mammaire. Le lifting des seins se fait souvent avec un lipofilling mammaire ou une pose d’implants. Tout dépend du défaut à corriger, de l’indication du chirurgien mais surtout du souhait de la patiente.